Apprentissage en déshérence !

Le constat est fait, cette année il reste 12’000 places d’apprentissage qui sont restées libres, que faut-il en conclure ?

Que l’apprentissage n’a plus l’attreint souhaité, que la génération actuelle n’est plus intéressée par ce cursus.

Une place sur six est restée vacante ?.. À la lecture de diverses publications sur le sujet, les professionnels de la formation mentionnent que les jeunes préfèrent se diriger vers des études supérieures, gymnase et autre, cela permets de retarder le choix de leur avenir professionnel ?.. Petite traduction, cela leur permet de glander quelques années de plus au frais de leurs parents notamment ! Faut-il encore pouvoir se le permettre et est ce que cela leur rend vraiment service ?

Ne sommes nous pas en train de créer une génération d’assistés ?

Pourtant l’apprentissage est un tremplin pour ceux qui le souhaitent vers des hautes écoles ou études. De plus, il offre l’avantage de connaissances pratiques non présente lors d’études.

Je constaste également que les métiers manuels sont boudés au profit des autres professions, pour les motifs de penibilités et rémunérations souvent avancés.

En conclusion, quand il n’y aura plus d’artisans, et de personnel dans certains secteurs, nos braves politiques réveilleront.. Trop tard !

Je constate également que certains métiers comme sculpteur, verrier et savoir faire seront bientôt perdu à jamais.

Les ethnies dites civilisées vont devenir de plus en plus dépendantes des civilisations emmergeantes ? Allez comprendre.

Pour le moment, cette main d’œuvre est bon marché, mais la demande et la tendance pourrait bien faire la balance.

Constat fait, c’est le reflet de notre société.. ABE salut !

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *